Un lit avec des draps blancs bien propres
Trucs & Astuces

Retirer les étiquettes agaçantes des oreillers

Ces étiquettes géantes qui menacent d'actions en justice font un peu peur, mais elles sont là pour vous protéger des pratiques de fabricants douteux. Vous n'avez cependant pas à les garder sur vos oreillers. Découvrez comment les enlever sans culpabiliser.
2021-07-02

Si vous avez déjà acheté ou même dormi sur un nouvel oreiller ou un nouveau matelas, vous avez déjà remarqué ces grandes étiquettes d'avertissement un peu intimidantes qui sont cousues sur ce type de produit. Et si elles vous déconcertent un peu, ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas le seul ! Toute étiquette qui commence avec une menace (généralement en majuscule) d'action légale attire l'attention de la plupart des gens et va certainement vous perturber, car vous vous demandez si vous avez ou non le droit de la retirer.

Mais n'ayez pas peur. Lisez la suite pour découvrir pourquoi la police des étiquettes ne viendra pas taper à votre porte à l'heure du coucher si vous le faites.

Qu'est-ce qu'une étiquette d'oreiller ?

Tout textile ou tissu d'ameublement utilisé pour dormir ou s'asseoir doté d'un rembourrage caché (matelas, oreillers, intérieurs de couette, coussins, couchettes, etc.) sont juridiquement tenus de porter une étiquette légale. Ces étiquettes d'avertissement demandent aux fabricants de révéler les matériaux utilisés dans ces produits et si ceux-ci sont neufs ou en fibres recyclées. La taille de l'étiquette, la police et le contenu sont normalisés et réglementés par la loi. Ainsi, la plupart d'entre elles ont l'air semblables, même avec différentes marques.

Une étiquette légale est séparée de l'étiquette de composition de la marque que vous allez généralement trouver sur un produit textile. Elle ne remplace pas l'étiquette d'instructions de lavage sur un article, ce qui signifie que celle-ci doit se trouver sur une autre étiquette attachée au produit. Il peut y avoir une étiquette de marque sur l'étiquette légale, mais elle va être simple et sans stylisation.

Puis-je retirer les étiquettes légales de mes articles ?

Les étiquettes légales et toute étiquette d'avertissement sont souvent grandes, et en fonction de l'endroit où elles se trouvent, elles peuvent être particulièrement agaçantes à supporter. C'est pour cela que vous pouvez absolument les retirer, mais uniquement si vous êtes le consommateur. Les étiquettes sont là pour protéger les consommateurs des matériaux indésirables qui sont cachés à l'intérieur des produits. Alors, une fois que vous savez que vous êtes satisfait du rembourrage, vous n'avez pas à les garder.

Des étiquettes intactes doivent figurer sur tous les articles que vous achetez au moment de l'achat, alors assurez-vous que lorsque vous achetez des oreillers, des édredons, des matelas ou des sacs de couchage, ces étiquettes sont toujours bien attachées. C'est une bonne indication que le produit n'a pas été utilisé et qu'il est neuf. Si vous achetez un article sur lequel figure la garantie, assurez-vous de vérifier avec le magasin que le fait de retirer cette étiquette n'annule pas la garantie, car dans certains cas, vous devrez peut-être la garder comme vous le feriez avec un reçu.

Comment retirer les étiquettes des oreillers

Lorsque vous avez trouvé le courage d'ignorer la phrase Ne pas retirer sous peine de sanctions légales figurant sur l'étiquette, la retirer n'est pas difficile. L'étiquette sera probablement bien cousue dans une couture, alors si c'est le cas, la manière la plus facile de le faire est d'utiliser des petits ciseaux tranchants et de couper l'étiquette aussi près de la couture que possible. Parfois, les étiquettes peuvent être coupées sur le bord et s'arracheront facilement, et d'autres fois, vous devrez faire attention de bien couper le long de l'étiquette, tout en tenant le tissu tendu de chaque côté.

Il restera toujours un petit morceau de l'étiquette dans la marge de couture de l'oreiller, mais cela ne devrait pas être un problème, car il s'adoucira après un certain temps. Et maintenant que vous avez géré cette étiquette légale agaçante, vous pouvez continuer à faire votre lit.

Nous livrons partout au Canada, de Vancouver à Toronto, en passant par Montréal et Ottawa et partout ailleurs, y compris dans le monde entier!